L'entraînement Ironman

La distance Ironman est 3.8 km de nage, 180 de vélo ( ce qui représente TR/St_Jovite ) et un marathon 42,2 km. Pas de pause, tu dois t’alimenter sur ton vélo et à la course, effectuer des transitions rapides et tout faire pour passer la ligne d’arrivée avant minuit.


J’ai fait des longues courses parfois même deux par jour, ma dernière longue sortie aura été 2x15k dans la même journée, je suis allée faire mon 180 en partant de Lac Beauport et en me rendant à l’Étape, dans le froid et la pluie, après 3 flats terminer sur le chemin du lac à marcher à côté de mon vélo n’ayant plus rien pour réparer le dernière crevaison.


C’était surement d’ailleurs le seul samedi où la météo n’était pas belle de l’été. J’ai pleuré ma vie, j’étais à boutte, à 60 km des amis sont arrivée et ont sauvés ma journée. La fatigue finie par prendre le dessus, tu ne vois plus le boutte! Pas le bout, le boutte! Au turn around à l’Étape un des coachs étaient là nous sommes embarqués dans sa VOLT 3 gars et moi pour nous réchauffer avant de repartir, pour bien sûr repartir avec un vent de face pour les 90k restants.


Tes amis sont déjà passés par là tout le monde te dis que c’est normal. Tes amis qui ne font pas de triathlon pense que tu es folle, le verre de vin deviens une option d’occasions spéciales parce que quand tu en prends ça te rentre dedans comme une tonne de briques. Ta famille te fait promettre qu’après ce sera fini, tu manques des fêtes, des soupers, des sorties, parce que tu manques de temps dans ta journée, dans ta semaine…


Après les longs trainings je dois faire des siestes. Je dois parfois même dormir un peu sur mon heure de dîner ou avant d’aller m’entraîner pour pouvoir garder le rythme.

Il faut à ce moment revoir tes priorités. Et les miennes étaient mon Ironman. J’ai déçu bien des gens dans la dernière année, j’ai perdu des amis. L’image que tu envoies avec ce train de vie, fais peur à ton monde. Les gens se sentent lâches, et pas à la hauteur, mais sans eux je ne serais nulle part. Parce que de les écouter, parler d’autre chose que le triathlon c’était tellement bon.


J’ai fait les tests de bouffe, les tests de vêtements, préparer mes zones de transition dans mon salon des semaines avant mon évènement. J’ai accepté que ma pelouse soit vraiment gênante, que mon ménage ne soit pas super, que mon entrée de maison déborde de souliers de courses et que mon mur de salon accueille mes deux vélos, que mon comptoir de cuisine déborde de gourdes. J’ai dû lâcher prise SUPER WOMAN tu ne peux pas tout contrôler. Le contrôle c’est une illusion et j’allais vraiment avoir ma leçon sous peu.


Je comprendrai vraiment

sous peu ce que : Respecte la distance veut dire...


BLOC NOTES :

· Il faut marque les étapes importantes, chaque dépassement de soi est une victoire.

· Nos limites mentales et physiques sont faites pour être dépassées.





3 views