Allons-y pour un PB

Updated: Sep 20, 2018

En juin 2018 quelques semaines après les bonnes nouvelles, j’ai refait une fois de plus le 70,3 de Tremblant avec comme objectif de faire un PB. J’ai beaucoup discuté avec mon amie qui fait un doctorat en psychologie du sport afin de travailler mon mental. Ma commande pour cette journée est énorme, nous visons 5h45 alors que mon meilleur temps sur ce parcours est de 6h06 l’année précédente.


J’ai travaillée beaucoup en visualisation afin de me guider vers la bonne énergie, mais aussi vers la meilleure version de moi même. J’ai pris le départ ce matin-là sachant très bien que j’allais y arriver. Parce que toutes les métriques, tests et statistiques de mes améliorations me guidaient vers le succès, mais encore fallait-il le faire. Et encore une fois la vie devait me donner une bonne journée, pas trop de vagues sur la natation, être capable de bien manger sur le vélo, ne pas avoir trop de crampes sur la course à pied, et surtout avoir des conditions climatiques idéales.


J’ai réussi je suis sortie de ce parcours victorieuse avec ma journée parfaite avec un chrono de 5h41 retranchant 25 minutes à mon temps de 2017 et en plus en battant de 4 minutes l’objectif de 5h45.


C’était un long training du dimanche cette journée car dès le lendemain j’étais sur mon vélo pour refaire un 2 heures de vélo j’étais à 55 jours de l’objectif ultime être une Ironman. Un jour je criais victoire et le lendemain c’était du passé et je devais reprendre l’entraînement.


Voici le résumé complet de ma journée:


Ce résumé de course est bien au delà d’un simple résumé. C’est encore long mais ce fut un dimanche si bon...


Depuis Octobre j’ai travaillée dur. J’ai pris l’engagement envers moi même d’être celle qui allait le plus s’améliorer sur tous les points possible.


Mon point de départ! Déjà bon, j’étais fière de mes derniers accomplissements après 3 demi Ironman mais il me manquait «ma journée »


J’ai eu l’immense privilège de voir les grandes réalisations de mes amis, des PB a pu finir. Mais moi cette journée là je ne l’avais pas vécue encore.


J’ai fait des PB mais de te dire que j’avais senti que j’avais tout donné et être fière de mon temps, de sentir que j’avais vécu ma journée, c’était pas encore arrivé. Je m’étais jamais fait vraiment mal!


Alors j’ai mis encore la barre plus haute. Perte de poids, diminution de mon % de gras, suivi serré sur mon alimentation, augmentation du volume d’entraînement. Bref, je faisais déjà bien mes devoirs mais je ne « peakais » pas. La raison: je n’étais pas très heureuse au fond dans le triathlon.


J’étais toujours dans la comparaison et le trop strict pour avoir du fun. Mes amis s’entraînent fort aussi, et je me comparais à chaque sortie de vélo, à chaque course et j’étais triste.


En décembre je me suis fais la promesse de m’améliorer par rapport à moi. Me dépasser MOI. Penser à moi. Je suis forte pour les autres mais moi je me suis laissée tomber un bon jour dans cette histoire.


Tout est devenu léger. J’ai commencé à avoir du plaisir. J’ai aussi commencé à me faire réellement confiance.


J’ai donc améliorer ma VAM à la course de 1,5 ma CP est passée de 185 à 215, diminué de 7% mon pourcentage de gras et perdu un autre 15 lbs.


J’ai fait un camp en Floride, en Utah. Et surtout je me suis entourée des bonnes personnes. Résultat j’ai eu mon peak!

Cette journée là!


Je n’ai eu que des pensées positives depuis les dernières semaines.

Et j’ai aussi eu le meilleur des conseils de ma soulfriend: « Belle amie, bonne visualisation! Fais toi vivre l’émotion que tu souhaites vivre, Lock in ce feeling pour y avoir accès au moment que tu veux bonne pré course !!!! » Christiana Bédard-Thom


J’ai appliqué ça à la lettre. Je n’ai laissé place à aucun doute. La nuit précèdant ma course j’ai dormi comme un bébé.


Le matin dans ma bulle avec The Toune! J’étais focus! Rien ni personne allait me prendre ce moment!


https://www.youtube.com/watch?v=VDvr08sCPOc&feature=share



J’avais comme objectif 5h45. J’ai fait 5h41 retranchant 25 minutes sur mon temps de l’année dernière et battant de 4 minutes mon objectif. J’ai amélioré tous mes temps dans les 3 sports


J’ai eu des difficultés lors de cette course mais je me suis challengée à chaque minute.

Je me criais après sur la course parce que j’avais des crampes, je devais choisir de réaliser cette journée. Et c’était aussi signe de passer outre cette douleur! Parce que je me suis fais mal dans les trois sports, j’étais là pour ça! C’était ma mission.


Je suis reconnaissante de toutes les bonnes personnes qui partagent cette route avec moi:

Josiane Tanguay Quel carb loading de feu! #operationdegraissage


Bruno Langlois Panique pas, pousse au travers #mercibruno


Francis Bachand #plan


Rémi Ouellette un fine tuning parfait. Merci aussi d’avoir joué au chiro/psy


Jeff Verreault Merci pour les produits mais aussi pour les bonnes discussions. Le jus de pickle a sauvé ma journée. #spark #picklejuice


Sylvain Pineau Respect!


Mylene Rioux et Dave Vigneault des amis parfaits lors de cette journée malgré la distance et le décalage!#man


Antoine Delepine Toujours là avec son drapeau belge et le nécessaire pour moi, mon ami on a presque pleuré ensemble mais comme tu as dit: C’est pas le temps Andréanne! #grandfrere


Roxane Pellerin Je m’occupe des swimaid, et merci pour la ride de récupération.


Simon Gagné Je sais que tu étais là très fort en pensées merci pour tous tes bons mots avant et après la course! #broil #4:30


Et un mot spécial pour Jonathan Brunelle une machine de guerre tellement beau à voir aller je suis fière de toi. Et pour ceux qui doutaient ben gâte toi pis va sneaker tu vas pogner un deux minutes.


Merci à tous les membres de la grande famille CT qui étaient sur le parcours à s’encourager! Et un merci spécial à ma deuxième nouvelle maman, maman Johanne!


Merci à tout ceux qui m’ont félicitée depuis dimanche!


Maintenant c’est déjà passé cette journée magnifique et je dois déjà me retourner vers le prochain objectif: IRONMAN Tremblant le 19 août!


Je l’aborde calme et sereine et surtout confiante de ce que je peux accomplir!

#yolo


BLOC NOTES :

· Dans les moments critiques on doit aller puiser dans nos réserves, se rattacher aux bons souvenirs, aux bons moments pour surmonter la tâche à accomplir.







0 views